ACTION DE MOBILISATION : «GARDER NOS INTERVENANT‧ES EN MDJ, UN PLUS POUR NOS ADOS»

Pendant tout le mois de février, le RMJQ et ses membres revendiquent de meilleures conditions pour nos équipes de travail de plusieurs façons. Premièrement, nous avons invité nos élu‧es à nous rencontrer pour qu’ils et elles comprennent l’importance du maintien du lien significatif en MDJ.

Ne manquez pas notre campagne de visibilité déployée sur nos réseaux sociaux et dans les médias! Les données d’un récent sondage portant sur les conséquences concrètes du sous financement seront dévoilées. De plus, c’est sur nos réseaux que nous partagerons l’aboutissement des rencontres avec nos élu·es.

Rappel de la situation actuelle : 

La seule enveloppe dont les MDJ bénéficient pour leur mission provient du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). Parce qu’elles œuvrent en approche globale, les MDJ ne reçoivent aucun financement des programmes sectoriels ou projets spécifiques (santé mentale, prévention du décrochage scolaire, etc.) et ce, malgré qu’elles jouent un rôle clé dans l’ensemble de ces domaines. Le financement actuel maintient les MDJ dans une situation critique qui affectent leur capacité d’intervenir auprès des jeunes.

RÉSULTAT DU SOUS FINANCEMENT:

Les membres du RMJQ survivent à peine avec un budget moyen de 157 000$ par année. Ce montant comprend les charges des salaires, du fonctionnement ainsi que des services et des activités aux adolescent·es des communautés desservies. Cela représente moins du tiers de leurs besoins pour un fonctionnement de base. C’est complètement absurde!

Pour maintenir un lien significatif et de confiance avec les jeunes, il est primordial d’assurer la stabilité au sein des équipes. Il faut donc diminuer le taux de roulement. Pour ce faire, il faut augmenter l’attractivité de nos milieux par de meilleurs salaires et conditions de travail. Il y a urgence d’agir!

Les 234 MDJ membres du RMJQ ont besoin d’un rehaussement récurrent et spécifique de 23M$ pour attirer et garder les intervenant·es en MDJ, un plus pour nos ados!

VISIONNEZ LES TÉMOIGNAGES DE MARIE-FRANCE, LAURIE, ÉRIC ET CAMILLE!

 

SUIVEZ LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION «Garder nos, intervenant‧es en MDJ, un plus pour nos ados!»

 

Du 26 février au 1er mars suivez la campagne sur nos réseaux sociaux