Les maisons des jeunes, un service essentiel pour les ados

Les 189 maisons du Regroupement des maisons des jeunes du Québec redoublent de créativité pour continuer d’accompagner les jeunes à distance durant le confinement 

Montréal, le 15 avril 2020 – À la demande du Gouvernement du Québec et de la santé publique de procéder à la fermeture de tous lieux de rassemblement, les maisons des jeunes (MDJ) ont, dès le début de la pandémie, fermé leurs portes aux ados afin d’éviter la propagation du virus. Privées temporairement de leur lieu de rencontre, les 190 maisons des jeunes du Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ), qui représentent plus de 250 milieux de vie à travers l’ensemble du Québec, se sont très vite mobilisées pour maintenir les liens avec les près de 60 000 jeunes qui les fréquentent habituellement.

« Une MDJ, ce n’est pas qu’un lieu physique; c’est aussi des liens significatifs forts entre des ados et leurs intervenant·es qui les accompagnent dans leur quotidien, à travers leur cheminement de vie.  Les MDJ représentent plus que jamais, d’autant plus en période de pandémie, un service essentiel pour les ados.»

Nicholas Legault,  Directeur général du Regroupement des maisons des jeunes du Québec

De nouvelles façons de rejoindre les ados

Les initiatives des MDJ ont fusé et ne cessent d’émerger de partout en province pour réinventer les services et les activités à distance de façon originale, créative et accrocheuse.  On y retrouve du partage de contenu sur les réseaux sociaux, des animations en ligne et des rencontres virtuelles, de la création de groupes de discussion, des activités en réseau, des créations de revues numériques et plus encore.  Les MDJ continuent ainsi de proposer une programmation régulière virtuelle, alternant entre l’écoute, la discussion et les animations, en s’adaptant aux besoins exprimés par les ados. Les jeunes impliqués·es dans le comité des jeunes de leur MDJ maintiennent également leurs réunions à distance afin de participer aux décisions que doit prendre leur organisme.

Par ailleurs, les MDJ pensent également aux jeunes qui n’ont pas accès à internet et tentent, au mieux de leurs capacités, de prendre de leurs nouvelles, que ce soit par téléphone ou par correspondance.

Un lien social à entretenir

Il est primordial que les mesures de distanciation sociale ne riment pas avec isolement social pour les jeunes.

« Je suis allé à la maison des jeunes toute mon adolescence et je sais que c’est dur pour les ados de ne plus pouvoir aller à leur MDJ car, pour beaucoup, c’est une deuxième maison. Pour moi, c’était même la première. »

Pascal Morrissette, Porte-parole du RMJQ

Le volet social des activités proposées en ligne est de fait très important : les animateurs·trices proposent par exemple des défis aux jeunes, des jeux-questionnaires interactifs, des marches collectives virtuelles, des jeux de société, des ateliers artistiques, des ateliers culinaires ou des soupers communautaires en ligne. Certaines associent également des personnalités à leur démarche, proposant par exemple des capsules vidéo ou rencontres live d’humoristes de la relève. Une belle manière de les aider à garder le sourire!

Prévention et promotion de la santé et du bien-être

Afin d’informer les jeunes le mieux possible et de les encourager à respecter les consignes d’isolement, les MDJ préparent des outils de vulgarisation et organisent aussi des groupes de discussions. Les activités de prévention ne se limitent toutefois pas à la COVID-19. En effet, les ados continuent d’être confrontés·es à de nombreux enjeux; les MDJ proposent ainsi des ateliers de prévention et des ressources en ligne sur des sujets tels que l’anxiété, la pression sociale, la cyberintimidation ou encore la consommation. Plusieurs intervenants·es se montrent par ailleurs disponibles pour des conversations privées dans le but de soutenir ou d’accompagner les jeunes qui vivent des situations plus difficiles.

À propos du RMJQ

Le RMJQ est un organisme sans but lucratif représentant les maisons des jeunes à travers l’ensemble du Québec. Reconnu par le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, il travaille quotidiennement à défendre les intérêts des ados, à faire la promotion du travail accompli dans ses maisons des jeunes membres et à faire connaître la mission des maisons des jeunes. 

#MaMDJ #ensemblememedeloin

– 30 –

Nous vous invitons également à suivre la page facebook du RMJQ (@RMJQ.ORG)

Pour en connaître davantage,  nous vous invitons à vous renseigner en ligne auprès de la MDJ de votre communauté (sur son site web, sa page facebook ou sa page instagram). Pour consulter la carte et la liste des MDJ membres du RMJQ, cliquez ici. 

Partager ce contenu

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on tumblr
Share on email
Scroll to Top