Budget 2022-2023 : Toujours trop peu pour répondre aux besoins criants des ados du Québec

Montréal, le 22 mars 2022 – Le Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ) est véritablement déçu de la faible augmentation des subventions accordées aux organismes communautaires de partout au Québec. En effet, l’enveloppe totale de rehaussement du financement à la mission des 3 000 organismes en santé et services sociaux, soit 37,1 M$ pour l’année 2022-2023, ne correspond même pas aux 68 M$ nécessaires cette année pour assurer ne serait-ce que le fonctionnement de base des 217 maisons des jeunes (MDJ) membres du RMJQ.

« Nous attendrons de voir tous les détails lors de l’étude des crédits budgétaires, mais clairement les besoins criants de nos organismes communautaires n’ont pas été entendus malgré leur mobilisation historique au cours des dernières semaines », s’est désolé Nicholas Legault, directeur général du RMJQ. « Du côté des maisons des jeunes, nous ressentons une vive inquiétude, car ces nouvelles subventions ne permettront assurément pas de répondre aux besoins minimaux de fonctionnement des MDJ. Plusieurs d’entre elles seront toujours à risque de bris de service ou de fermer leurs portes, réduisant grandement leur capacité à accompagner les jeunes sur le terrain ».

Des besoins importants pour soutenir la jeunesse québécoise

Durant les dernières semaines, le RMJQ a lancé la campagne de mobilisation provinciale « Plus pour nos ados », une initiative d’envergure visant à obtenir le soutien de la population et des député.es politiques québécois.es face à ses demandes au gouvernement. Ceux-ci pouvaient signifier leur appui en signant une déclaration d’engagement. Au total, ce sont plus de 4 130 citoyen.nes, 169 élu.es et 403 organismes qui ont répondu à l’appel en joignant leur voix à celle du RMJQ.

À l’heure actuelle, les subventions à la mission que reçoivent les MDJ ne correspondent en moyenne qu’à un tiers seulement du budget nécessaire à leur fonctionnement de base. Ultimement, ce sont les adolescent.es qui en sont pénalisé.es. En effet, les MDJ sont très souvent le seul organisme s’adressant aux ados dans leur communauté et représentent une avenue centrale pour briser l’isolement et favoriser la santé physique et mentale de milliers de jeunes à travers l’ensemble du Québec. Leurs besoins sont aujourd’hui d’autant plus criants qu’ils ont été durement affectés par la pandémie, celle-ci ayant fortement exacerbé les problématiques de santé mentale, de violences et d’isolement.

« Le RMJQ et les maisons des jeunes du Québec ne baisseront pas les bras, continueront de se mobiliser et de faire entendre leur voix auprès du gouvernement pour enfin avoir les moyens de soutenir tous les ados du Québec qui viennent frapper à nos portes », a affirmé Nicholas Legault.

À propos du RMJQ

Les maisons des jeunes (MDJ) accompagnent les adolescent.es à devenir des citoyen.nes critiques, actif.ves et responsables au sein de la société, tout en offrant un lieu d’échange et de rencontre favorable. Le RMJQ s’étend à travers l’ensemble des régions au Québec et soutient le développement de 217 maisons des jeunes, représentant plus de 265 milieux de vie, en défendant les droits des jeunes qui les fréquentent. Avec tous les membres du RMJQ, les ados développent leur pouvoir d’action et bénéficient d’une expérience riche et vivante.

– 30 –

Source : Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ)

Renseignements et demandes d’entrevue

Sandrine Gagné | Marie-Pier Kenney

Morin Relations Publiques

sandrine@morinrp.com | mariepier@morinrp.com

438 873-2909 | 514 757-8619

Scroll to Top