Travailler en MDJ

Qu’est-ce qui vous fait vibrer au quotidien en maison des jeunes?

Nous avons demandé aux travailleur·euses en MDJ ce qui les faisait vibrer au quotidien. La réponse? Les jeunes!

1. L’interaction avec les ados : les travailleur·euses en MDJ soulignent, chez les ados, leur énergie, leur enthousiasme, leur ouverture d’esprit, leur générosité, leur intensité, leur résilience, leur capacité à s’émerveiller, qui font que les ados sont ”des gens tellement intéressant à côtoyer”, “remplis de bonnes idées”. Travailler avec des ados, cela “incite à se remettre en question, à voir plus grand”. 

2. Leur impact concret sur l’épanouissement et le bien-être des ados : l’autre motivation principale, c’est de constater la différence qu’ils et elles font dans la vie des jeunes, leur impact déterminant sur leur bien-être physique et mental. Travailler en MDJ, c’est écouter les jeunes, les accompagner, leur permettre d’être eux-mêmes et les aider à s’épanouir et développer leur plein potentiel. En bref, les aider à devenir critiques, actifs et responsables. 

3. Les liens significatifs qu’ils et elles ont développés avec les ados : les équipes de travail en MDJ tissent, avec les jeunes, des liens particuliers, une relation de confiance et de respect qui leur permet de jouer un rôle important dans leur vie, à une étape de construction de leur identité. Pour en savoir plus sur le lien significatif, nous vous invitons à visionner cette vidéo

Mais c’est aussi :

  • l’équipe de travail
  • le milieu de vie MDJ
  • la liberté, l’autonomie

 

  • la diversité des tâches
  • le milieu communautaire
  • les défis à relever

Témoignages

 « Le 10 novembre 1992, je faisais mon entrée comme animatrice à la Maison des Jeunes de St-Alphonse. J’ai toujours en mémoire MA première soirée dans ce local bondé de jeunes adolescent·es dynamiques, engagé·es, bruyant·es, intéressant·es et si captivant·es, je suis instantanément tombée sous le charme de cette génération. En 2004, ma passion toujours grandissante pour mon travail, me permet de devenir coordonnatrice de ce bel organisme. Je pourrais en écrire long mais je me contenterai simplement de souligner que la MDJ m’a permis et me permet encore de côtoyer au quotidien de magnifiques humains. C’est toujours un privilège de les accompagner dans les différentes facettes de leur vie et de les voir se réaliser. Même après toutes ces années, je continue de croire avec conviction, en la pertinence d’un tel milieu de vie pour les ados de nos communautés. La mise en place des maisons des Jeunes au Québec demeure l’un des plus beaux projets de société. ».

“Les ados sont des merveilles à découvrir, voir évoluer et grandir. Leur ouverture d’esprit, leur intensité, leur spontanéité, leur capacité d’adaptation extraordinaire font d’eux des gens tellement intéressants à côtoyer. Ça m’apporte un sentiment d’accomplissement et surtout, un travail personnel qui me fait grandir chaque jour en tant qu’intervenante.”.

“Le fait de savoir que je peux obtenir la confiance d’autant d’ados durant cette période majeure de leur vie est quelque chose de particulier. Depuis mes débuts en 2012 en maison des jeunes, j’ai compris que pour certains jeunes, ces moments en MDJ sont parmi leurs meilleurs moments. Pouvoir faire une différence dans la journée des jeunes, faire partie de leur univers plusieurs soirs par mois ou semaines pour certains et tisser des liens de confiance avec les jeunes de nos organismes respectifs est une motivation énorme.”

Partager ce contenu

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on tumblr
Share on email
Scroll to Top