MAISONS DES JEUNES EN PÉRIL ! POUR GARDER NOS PORTES OUVERTES…

Le 25 octobre 2021, des maisons des jeunes partout au Québec étaient symboliquement fermées. Une fermeture coordonnée avec les autres organismes communautaires au Québec, dans le cadre des campagnes de mobilisation Engagez-vous pour le communautaire et CA$$$H, pour rappeler ensemble au gouvernement ses engagements et responsabilités vis-à-vis de ces organismes qui constituent le filet de sécurité social de la société québécoise.

Afin de pouvoir continuer d’accomplir leur mission essentielle auprès des ados, les MDJ ont un besoin criant d’un rehaussement significatif de leur financement, que soit privilégié le financement à la mission plutôt que par projet et de pouvoir recruter des professionnels dans des conditions décentes.

… ET CONTINUER DE RÉPONDRE AUX DÉFIS QUOTIDIENS DE NOS ADOS

Malgré les efforts des dernières années, le sous-financement chronique viendra à bout de nos maisons des jeunes au Québec, reconnues et financées au Ministère de la santé et des services sociaux. Au premier et dernier rempart de nos ados dans les communautés, les MDJ devront, très bientôt pour certaines, fermer leurs portes si aucune intervention majeure n’est entreprise de la part du gouvernement.

EMBAUCHONS DES PROFESSIONNEL·LES À DES CONDITIONS DÉCENTES

Comment nos MDJ peuvent-elles compétitionner sur le marché du travail? N’ayant pas les moyens d’offrir des salaires et des avantages sociaux décents, de nombreuses MDJ ne sont pas en mesure de combler les postes vacants et d’embaucher ou de maintenir en poste les professionnel·les qui accompagnent les ados au quotidien. Cette situation date de bien avant la pandémie.

À cet effet, rappelons que le projet maison des jeunes est basé sur le lien significatif qui se crée entre les animateur·trices/intervenant·es et les jeunes, c’est pourquoi une équipe stable est centrale dans la réalisation de la mission d’une MDJ.

… PRIORISONS LE FINANCEMENT À LA MISSION PLUTÔT QUE PAR PROJET

À quand un financement à la mission de base pour nos MDJ au Québec? En tant qu’organismes communautaires autonomes reconnus par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les maisons des jeunes font un travail exceptionnel de prévention, de promotion de la santé et du bien-être et encouragent la participation citoyenne de milliers d’adolescent·es depuis maintenant près de 45 ans.

Retrouvez 2 entrevues de MDJ membres à cette occasion :

[Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine] Entrevue avec Rafaël De La Durantaye, directeur de la Maison des jeunes L’Hav’nir, sur l’importance du financement à la mission plutôt que par projet pour les organismes communautaires.

[Mauricie] Témoignage de Vanessa Martina, coordonnatrice de la Maison de jeunes Action jeunesse, sur les difficultés à recruter du personnel en raison du sous-financement. 

Retour sur la mobilisation des MDJ membres en images

Partager ce contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur tumblr
Partager sur email
Scroll to Top